Des courts-métrages d’animation, des clips expérimentaux, ou des films de création, c’est ce qu’on a pu découvrir sur grand écran jeudi pour la grande ouverture du festival Nemo 2008. L’inauguration à l’Elysée Biarritz avait quelque chose de futuriste, mélangeant sans complexe des images surprenantes, une performance vidéo live et un concert monstrueux de Apparat. Le festival Nemo a dix ans. Dix ans que le festival poursuit son travail de défrichage de ces images expérimentales de plus en plus populaires et d’un multimédia de création en grand danger. Forcément pointu, mais accessible à tous, Nemo a pour ambition de vulgariser des images rares et les artistes contemporains les plus créatifs du moment. C’est bien sûr l’occasion de découvrir l’étendu du panel multimédia et des techniques qui lui sont associées, au travers d’une série de panoramas, de documentaires ou de performances live.
On assistait justement jeudi à la dernière création audiovisuelle de Ryoichi Kurokawa, un japonais qui mélange sans complexe des textures organiques à une certaine vision du minimalisme. Si l’esthétique numérique dérange parfois par son découpage brutal, elle parvient l’instant d’après à émouvoir d’une façon toute géométrique. Le spectateur se retrouve en apnée au centre d’un univers hors-norme, où la poésie émane de la machine.
De manière plus conventionnelle, les panoramas proposés par le festival offrent une florilèges des meilleurs créations vidéos du moment, des courts-métrages, des bandes-annonces, et bons nombres de clips absolument révolutionnaires (Cornelius, Lyapis Trubetskoy, Moriarty, Bjork, ou The Hours ci-dessous). Et puis en fin de soirée après un super cocktail, Apparat et Transforma sont venus jouer devant un parterre béat : il faut dire que l’auteur de Walls et son complice berlinois utilisent avec une classe folle les sons qu’on a découvert chez James Holden ou Nathan Fake. Il n’en fallait pas plus pour terminer la soirée en beauté.

Le festival, entièrement gratuit, aura lieu jusqu’au 20 avril entre l’Elysée Biarritz, le Cub à Issy-les-Moulineaux, et la Bellevilloise. Programmation complète sur arcadi.fr/nemo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>