Considéré comme une oeuvre pionnière de la chanson contestataire, c’est sur « Strange fruit » que s’ouvre le coffret Révoltés, triple-disque hommage aux musiciens qui à travers les décénnies ont dit la révolte, la colère et l’indignation. Billie Holiday l’interpretait pour la première fois sur scène en 1939. Morceau-phare de la lutte contre la ségregation raciale, ce poème compte parmi un des réquisistoires artistiques les plus vibrants contre le lynchage habituellement pratiqués dans le Sud des Etas-Unis. Il compte l’histoire d’un pendu encore accroché à son arbre: « Southern trees bear a strange fruit / Blood on the leaves and blood at the root / Black body swinging in the Southern breeze / Strange fruit hanging from the poplar trees ».
Il faut dire qu’à cette époque plus de 3 800 lynchages ont été perpétrés à l’encontre le plus souvent de la population noire, sans même être motivés par un acte criminel réel ou supposé. D’abord populaire dans le petit milieu de la gauche new-yorkaise, le titre écrit par Abel Meeropol est un jour proposé à Billie Holiday qui se produit régulièrement sur les planches du Café Society. On n’applaudie pas tout de suite, mais la clameur gagne progressivement la salle. « Strange Fruit » fait débat, créé des remous. Selon Holiday il s’agit soit d’une source de partage avec un public amical, soit d’un défi vis-à-vis d’un auditoire irrespecteux comme c’est le cas à Mobile (Alabama) ou elle se fait chasser de la ville juste pour avoir essayé d’entonner le morceau.
Reprise, samplée, mixée, cet étrange succès sera repris entre autres par Nina Simone, Diana Ross, Marcus Miller (à la clarinette basse), Robert Wyatt, Jeff Buckley, Sting, Tchéky Karyo, Tricky, Aaron et le Cinematic Orchestra. Mais le mieux reste quand même l’originale.
Coffret 3CD « Révoltés » des Inrockuptibles, déjà disponible.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>