lalo schifrin a paris

Un concert comme celui-ci, on en rêvait. L’auteur compositeur des plus grandes bande-originales de films nous a fait l’honneur de sa présence lors d’un concert à Paris, qui plus est en compagnie d’un orchestre. Un événement unique, dont on attendait beaucoup. Peut-être même trop. Avec un nom comme Lalo Schifrin, on ne peut qu’avoir la classe. Cela fait cinquante ans que le pianiste argentin le prouve : Operation Dragon (à voir ci-dessous), Mission Impossible, Luke la Main Froide, Dirty Harry… des classiques, pourtant composés de manière discrète . On ne compte plus le nombre de fois où l’on entend « Ah ! C’est de lui ? ». Oui c’est de lui. Voilà pourquoi je me dirigeais moite et fébrile vers la Grande Halle de la Villette où Sir Schifrin nous avait donné rendez-vous, moyennant un petit investissement financier.

Du haut de son mètre soixante et de ses 76 ans, on peut dire que Lalo connaît encore son métier. Donnez-lui un piano et vous verrez qu’on lui la fait pas. S’exprimant dans un excellent français à l’accent charmeur, il parvient vite à capter son public, lui expliquant chacun de ses morceaux, ses inspirations, brièvement sa vie. Il dirige, il joue, il est à l’aise, le temps ne compte plus, c’est parti pour trois heures de concert. 23h15, la salle se vide. On reprend un peu ses esprits, et les critiques tombent. Une semi déception. Au lieu de nous jouer ses thèmes de films mythiques, nous avons eu droit à un éventail d’hommages aux grands du milieu, si bien qu’on avait malheureusement l’impression d’assister au concert de quelqu’un d’autre. Le coté jazz-de-papy n’était pas non plus pour plaire aux plus jeunes. Au final, nous n’avons eu droit qu’à un Mission Impossible digne de ce nom, et vu le sourire qu’il nous a adressé en jouant les premiers accords, il attendait ça autant que nous. Ne boudons pas notre plaisir, à défaut d’être inoubliable, ce fut juste une bonne soirée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>