Jeff Koons - Michael Jackson and Bubbles

C’est l’évènement de la rentrée. On nous l’avait promis, impossible de ne pas en entendre parler, Jeff Koons expose dans le palais de Versailles. Moi aussi j’ai profité du vernissage pour aller la voir cette expo et boire du champagne. Il était 22h30, j’étais le dernier visiteur avant la fermeture, et suis tombé nez à nez avec « Mickael Jackson et Bubbles » dans le salon de Venus ! Là devant moi, grandeur nature, le roi de la pop avec son singe favori (1988). Une superbe porcelaine peinte, polychrome et dorée à la feuille d’or. Kitchissime.

D’après sa bio, Jeff Koons s’intéresse dès ses débuts à la publicité et les médias, c’est son truc, il y croit : « Mon art et ma vie personnelle sont basés dessus ». Alors évidemment, entre le mouvement dada et le minimalisme, Koons fait aussi référence au pop-art, et s’inspire de la culture populaire, et de l’industrie du divertissement en particulier pour communiquer avec l’audience la plus large possible.
Justement en 1988, l’album Bad de Michael Jackson vient de sortir établissant un nouveau record – cinq singles sont classés numéro 1. A cette époque le roi de la pop raffle tous les grammy, il tourne partout dans le monde et déchaîne les fans, vends du Pepsi ; bref Michael Jackson est une superstar de la consommation de masse. D’abord ironique (placée au milieu du salon de Venus et d’Appolon) la sculpture crée un sentiment de malaise. La peau est exagérément blanche, et la ressemblance entre lui et son singe est frappante : les mêmes habits et les mêmes lèvres dessinées. Un peu sonné et pressé par les vigiles qui ferment la marche, je continue ma déambulation dans les appartements du roi et fonce au bar reprendre une coupe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>